MauRadio

Current track

Title

Artist

Background

Démission d’un Speaker: enseignements pour Maurice

Written by on September 28, 2023

Le Speaker de la Chambre des Communes du Canada, Anthony Rota, un député élu du parti libéral, a démissionné de son poste le 26 septembre 2023.

Il a pris cette action après avoir accepté la responsabilité d’un acte jugé répréhensible. En effet, il avait invité un ex-soldat ukrainien, qui est soupçonné de collaboration avec les nazis durant la 2e guerre mondiale, à assister comme invité d’honneur à une séance du Parlement consacrée à un discours du président ukrainien Zelensky. La présence de cet ancien nazi de 98 ans au Parlement a soulevé un tollé dans le pays.

Il est au crédit du Speaker Rota de rendre son tablier. C’est un acte responsable. Peut-on jamais s’attendre à la démission d’un Speaker à Maurice ? Malgré toutes les controverses auxquelles il est associé (suspension ou expulsion de députés d’opposition pour des raisons frivoles, restrictions sur la liberté des parlementaires d’opposition de parler), le Speaker mauricien ne change pas d’attitude. Ses actions sont contestées en Cour Suprême par certains députés d’opposition qui furent suspendus pour plusieurs séances, mais il n’en démord pas.

Au Canada, une fois un député est élu comme speaker, il devient indépendant de tous les partis et il exerce son autorité sans tenir compte de ses affinités politiques passées. À Maurice, à de rares exceptions près, le speaker s’aligne toujours sur la majorité parlementaire. Il ne donne même pas l’apparence d’être indépendant.

Un prochain gouvernement devrait retourner à la tradition d’avoir un député élu comme speaker, et non pas un nominé politique qui est redevable seulement au Premier ministre. Au moins comme député il aura à rendre compte à son électorat.

Tagged as